La randonnée, mes conseils et mon matos

Ah la rando, vous savez cette activité que nous pensons réservé au plus de 50 ans, un peu chiante et parfois subi quand nous devions suivre nos parents. En 2020, la rando s’est refait une nouvelle jeunesse dans mes activités outdoor préférées et je vous explique le pourquoi du comment ?

J’ai toujours aimé marcher d’aussi loin que je me souvienne. Je suis le genre de personne qui préfère arpenter les rues plutôt que de prendre les transports au commun. Marcher ça redonne du sens au temps et aux distances. On prend le temps, dans un monde où tout le monde court partout, ça fait un bien fou ! En prenant son temps, on vit au rythme de la nature. On se reconnecte à elle. On prend le temps de s’arrêter pour observer un oiseau, une vache (en bonne normande que je suis), un champ, la force de la mer ou l’immensité des montagnes. Parce que trop souvent nous sommes coupés de l’énergie de la nature alors que nous en avons tous besoin, d’une part pour nous rénergiser et d’autre part pour donner du sens, pour la protéger.

Ce qui est chouette avec la rando c’est que nous n’avez pas besoin de grand chose pour commencer. Vous pouvez la pratiquer partout et surtout autour de chez vous. Et ça c’est chouette quand on cherche à réduire son impact environnemental.

Mes Conseils et Matos

Une bonne paire de chaussure et un sac à dos. Je dirais que ce sont les deux achats de base.

Les chaussures
Optez pour de vraies chaussures de rando avec une bonne accroche sur tous les terrains et ranger vos baskets de ville au placard. Si comme moi vous habitez dans des régions où il pleut souvent, je vous conseille de prendre la version imperméable/goretex. Pensez à les choisir avec une taille au dessus, souvent les pieds gonflent au bout de quelques kilomètres et c’est là qu’apparaissent les premiers frottements, ampoules ou ongles abîmés. On y pense pas assez souvent mais une bonne paire de chaussettes est indispensable surtout quand on marche longtemps.

Le sac à dos
Pour ma part, je possède un 20L et c’est entièrement suffisant pour partir à la journée. Privilégiez ceux avec une ceinture ventrale ce qui répartira mieux le poids et aérer dans le dos avec un filet. Je possède un de la marque Millet mais vous pouvez en trouver des très bien aussi chez quechua. Tout dépendra de votre budget. Et biensûr la marque Patagonia pour les plus éco responsables.
Dedans je mets: ma gourde, des snacks, ma lunch box si je pars à la journée, une veste imperméable et respirante, une mini trousse de secours, mon téléphone chargé qui fait trace GPS

La tenue
Un tee shirt respirant, pour ma part je n’ai pas encore trouvé le modèle parfait donc je mets encore des tee shirts en coton mais c’est loin d’être l’idéal car le coton est une matière qui accumule l’humidité. Privilégié plutôt la laine de mérinos (fairtrade). Je suis pas grande fan de polyester dû à son origine synthétique.
Une polaire en deuxième couche
Une veste imperméable. Celle ci doit être à la fois respirante avec de vraies ouvertures sur les aisselles et pouvoir résister à la pluie. Toutes les vestes ne se valent pas, prenez bien le temps de les comparer.
Le pantalon. Je suis une fan des pantalons de rando, c’est à la fois léger et confortable. Un vrai bonheur de marcher avec.

J’essaie au maximum de privilégier des marques écoresponsables comme Patagonia. Dans le milieu de l’outdoor, il reste encore du chemin à parcourir pour que cela se démocratise réellement. Tout ce que je possède est loin d’être à 100% écoresponsable, mais je relativise en terme de durée de vie. Si vous achetez des vêtements solides de bonne qualité, vous pourrez les garder longtemps ! Je me suis équipée chez The North Face pour la tenue.
Pensez aussi à checker sur Vinted, il existe pleins de vêtements de rando de seconde main sur le site !

Où randonner ?

Pour trouver mes randos, j’utilise généralement les sites de randonnées sur internet ou l’application VisoRando ou RandoGPS. Vous trouverez la trace GPS, c’est avec cela que je me repère dans tous la plupart des cas ainsi que des explications au niveau des points importants.
Il existe aussi des guides, des topos par région, GR, activités très sympa qui vous donnerons des idées de rando. Dans la majorité des cas vous trouverez des GR ou bien alors des pistes cyclables partagées.
N’hésitez pas aussi à en parler à votre entourage, sur des groupes dédiés pour trouver des itinéraires sympas.

Choisissez une randonnée à votre niveau: temps de marche, dénivelé, nombres de kilomètres. Si vous débutez commencer par une randonnée facile à moyenne d’une demi journée, autour de 10km cela reste assez accessible

Randonner seule

La majorité de mes randos, je les réalise seule. C’est un moment à moi, en communion totale avec la nature, avec mes pensées, un rendez vous avec moi même. N’ayez pas peur de aventurer seule. Commencer par des endroits proche de chez vous, dans des endroits qui vous mettent en confiance. Si une situation vous parait étrange, fiez vous à votre instinct, il se trompe rarement.
Si vous vous trompez de chemin ou que vous sortez de la trace, dédramatisez. Faire des erreurs ça fait aussi parti de la rando ! Sachez qu’il y a énormément de fois, où je m’éloigne de la trace en la trouvant après. Ça permet aussi de découvrir des coins sympas et sortir des sentiers battus.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s